Si longue est l’attente…

Si longue est l’attente

En ce dernier mois,

De ta venue au monde,

Mon tout petit.

 

Douce impatiente

Je compte les longs jours

Qui nous séparent de notre rencontre.

Cette rencontre déjà rêvée, imaginée,

Pourtant unique, symbolique,

Imprévisible…

 

Je te sais bien au chaud,

Lové en moi, nourrit à volonté,

Grandissant à ta guise,

Bercé par nos voix, nos caresses et les battements de mon cœur.

Mais la hâte de te découvrir,

Ne me quitte pas…

 

A présent, chacun de tes mouvements,

Soulèvent la fine peau de mon ventre arrondi.

Cocon étroit devenu.

Mer agitée

De vagues de bonheur

Mère habitée

Par un océan de tendresse

Qui deviendra grand fleuve, Amazone,

S’écoulant dans le berceau de mes bras

Te serrant tout contre mon cœur

Source magique d’un amour éternel…

 

Clémence  Gdrd, D’encre et de graphite, 15 septembre 2019.

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s