Pensée nature

Pourquoi faut-il que ce voile noir tombe sur ma conscience, dès lors que j’ouvre les yeux, et que mon cerveau se met en course. J’ignore le sens de ces longs et interminables instants, où toutes mes pensées se dispersent vers des horizons, jusque-là inexplorés, qui soudain m’ouvrent leurs portes. J’ai alors envie de les pousser toutes à la fois, de tenter une aventure, allant au-delà de celle que m’accorde ma conscience.

Des profondeurs de la pensée humaine nous ne connaissons que peu de choses. Mais c’est un présent que nous nous devons d’explorer. Par malheur, trop de choses encombrent notre esprit, dans une société qui nous assomme de modèles à suivre, de règles idiotes qui ne font qu’attiser les jugements pernicieux des uns envers les autres. Préjugés, jalousies, violence… Que de maux inutiles!! Ou nous mènent-ils ? Alors que la vie peut-être si belle dès lors qu’on sait en faire jaillir les joies et en chasser les horreurs.

La nature, par nature, est pure magnificence. Dans ses nombreux états, elle n’est entachée d’aucune noirceur, possède une logique irréprochable et suit son cours malgré les agressions qu’elle peut subir, par la faute d’êtres trop prétentieux et égoïstes.

Ne devrions-nous pas arrêter un instant notre course folle après le temps pour observer cette belle nature, l’écouter et laisser ses enseignements germer en nous?! Elle a tant à nous apprendre! Car, oui, elle nous parle, à sa manière, à travers ses sublimes éléments, qui, en une symbiose parfaite, interagissent, fructifient et prospèrent, scintillants de leur force débordante et magique….